Art is hope

Avec l’aimable autorisation de Yves Mirande

ART IS HOPE a été fondé, comme les autres initiatives de LINK, sur cette notion du lien. Dès 2009, son fondateur le galeriste et curateur indépendant René-Julien Praz a l’idée de créer une vente aux enchères aux bénéfices de AIDES en demandant à des artistes et galeristes de renommée mondiale de faire don d’une œuvre. La réponse et le succès ont été immédiats.

La marque ART IS HOPE apparaît en 2013 avec une exposition des œuvres au Palais de Tokyo. S’ensuivront des ventes pendant le Dîner LINK pour AIDES au Grand Palais et au Centre Pompidou. Au cours de toutes ces années, ART IS HOPE a poursuivi son action de compléments de financement au profit de AIDES et s’est inscrit dans le paysage de l’art de notre temps.

En 2020, la pandémie de la COVID-19 imposera de commencer la digitalisation avec une vente en ligne et depuis 2021, un renouveau du projet pensé toujours en complicité avec René-Julien Praz, inclura un recentrage quantitatif et qualitatif sur une vingtaine d’oeuvres apportées par des artistes de premier rang et sélectionnées par un comité d’experts de renommée internationale.

Avec le soutien de la maison Ruinart